YVES DEVERNAY (1937-1990) - Improvisations à Notre-Dame de Paris. Disque SM D2892

 

 

 

 

 

 

 

         

 

 

 

"En décembre 2000 reprenaient les concerts mensuels de Notre-Dame, en soirée, avec un hommage à Yves Devernay, l'un des quatre successeurs de Cochereau - et le plus proche de ce grand maître de l'improvisation, bien que dans un style on ne peut plus personnel -, disparu avant la restauration de l'orgue. C'est donc l'instrument fatigué mais d'une séduction et d'un charme inimitables, que certains disent à jamais perdus, notamment pour les flûtes harmoniques, que l'on entend ici. Les enregistrements retenus, certains non datés mais nécessairement captés durant son trop bref titulariat, d'une qualité sonore d'autant plus fluctuante qu'il s'agit exclusivement de prises sur le vif, font revivre un musicien absolument étonnant, que le disque a ignoré et dont les qualités s'imposent de manière éclatante - inépuisables transports d'une incandescence éblouissante, spiritualité, sens et précision inouïs du détail comme de la construction des plus vastes fresques, d'une parfaite continuité en dépit de contrastes dynamiques saisissants, merveilleuse faconde dans l'art d'improviser - à la manière ancienne - ( ... indéterminée - du pur Devernay, avec quelques fu- gatos pleins d'esprit mais d'une vraie solidité !), évidemment un orchestrateur né : non seulement un authentique musicien doué d'une forte et attachante personnalité, mais un organiste de cathédrale au sens le plus fort et le plus noble du terme - toutes ces improvisations restant indissociables de ce rituel unique, d'exigence et de grandeur, que constitue un office à Notre-Dame, grand-messe ou vêpres. Un hommage qui s'imposait, reflet de l'une des facettes, majeure, du musicien : la force du souvenir, bien vivant, fera vibrer des admirateurs sans nombre."

MICHEL ROUBINET Revue "Diapason", N° 485, octobre 2001.