La machine 'Orgue'

L'orgue est un instrument à claviers, à vent et à tuyaux.

A chaque clavier correspond une partie instrumentale déterminée :

La mécanique qui relie les doigts de l'organiste aux tuyaux est complexe et fragile. Elle est constituée de dizaines de mètres de fines lamelles de bois (les vergettes) articulées sur des axes pivotants (les abrégés). Sur les grands instruments, on a souvent recours à une assistance pneumatique pour faciliter les accouplements des claviers, c'est la machine Barker.

L'air est maintenu sous pression dans un réservoir principal (situé dans la tour) et se diffuse dans l'orgue par les porte-vent. Il est ensuite "stocké" dans des réservoirs plus petits situés à la base des tuyaux : les sommiers (voir aussi 'soufflerie').

La richesse sonore d'un orgue dépend de la multiplicité des tuyaux, de leur forme, de leur matériau, et de leur taille. Chaque série de tuyaux (que l'on appelle jeux) porte un nom particulier.


L'orgue de St-Christophe est composé de 47 jeux répartis sur 3 claviers et un pédalier.